Jukebox #22 : « Rapport à » – Buridane

On se demande parfois pourquoi on écrit, pourquoi on chante, pourquoi on compose. Tout en simplicité, Buridane – que vous pouvez retrouver en session acoustique sur La Bande sonore – s’est chargée de faire une liste des petits riens qui la font chanter et écrire.

Dans son premier album, “Pas fragile”, elle énumère ainsi, simplement, ses raisons de vivre. Le rapport à la mère, à l’amour, à la mort, le rapport au père, au pire et au départ. Une longue liste qu’elle égrène et qui résonne un peu, beaucoup mais surtout passionnément. Cette chanson ce sont deux minutes de trop court, ce sont deux minutes de vérité et ce sont deux minutes de franchise. Qui a écrit ou composé comprend l’énumération mais aussi ressent la nécessité de vivre aussi grandement pour pouvoir écrire ces petites choses. Qui n’a ni écrit ni composé ressent lui aussi le calme et la lucidité qui émergent.

Je parle de tout ce qu’on remplit par peur du vide par dépendance

/ Je parle et ça on a compris pour essayer de trouver du sens /

à tout ce qu’on choisit ou pas pris par l’urgence.

Je parle seule / Je parle pour rien / Je parle pour vous peut-être /

Je parle en disant  ”je” j’ai rien trouvé de plus honnête.